FINSS - Fonds Intersectoriel des Services de Santé Devenir infirmier·ière / aide-soignant·e ?

Afficher sous-menu Cacher sous-menu

Financement

Dans le cadre ce projet pilote, le FINSS finance le salaire du TEF, étant donné que ce·tte travailleur·euse est lui·elle-même un·e ‘nouveau·elle’ travailleur·euse. Il ne faut donc pas engager de ‘remplaçant·e’.

Le FINSS prévoit un financement maximal de € 40 181,85 pour les candidat·e·s qui entament une formation d’aide-soignant·e.

Le FINSS tient compte du coût salarial maximal suivant pour les candidat·e·s qui suivent la formation en art infirmier :

Barème code TEF Ancienneté Subside salarial maximum du FINSS
cat 10 0 40 181,85
cat 11 1 42 636,48
cat 11 2 43 464,75
cat 11 3 44 245,79

Le coût salarial maximal tient compte des charges patronales et des coûts des pécules de vacances, prime de fin d’année, …

Le calcul suivant a été fait :  salaire mensuel * 13,5 mois (pécules de vacances, …) + 33% des charges patronales.

Les barèmes salariaux suivent l’évolution de l’indexation.

Chaque trimestre, un acompte est payé sur base des données transmises et à condition d’avoir reçu tous les documents nécessaires (attestation d’inscription de l’école, attestation trimestrielle d’assiduité et résultats scolaires).

Un décompte est établi annuellement en tenant compte du coût salarial réel du·de la travailleur·euse. Afin de pouvoir établir ce décompte, un état de prestations à compléter sera transmis à chaque employeur par le FINSS.

Contrat de travail

Le·la candidat·est engagée dès le début de la formation avec un contrat à durée indéterminée qui contient la clause suivante:

Sans préjudice des dispositions légales en matière de licenciement, l’employeur n’est pas tenu de maintenir en service le « travailleur en formation » (cfr projet / statut…) si celui-ci décide de mettre fin à son projet, si le travailleur ne réussit pas sa formation ou si l’employeur ne dispose pas d’un poste de travail à la fin de la formation. Ces circonstances constituent une raison suffisante pour mettre fin au contrat en respectant le délai de préavis légal.

Le FINSS n’utilise pas de contrat de travail type. L’institution peut utiliser son propre modèle en y reprenant la clause ci-dessus.

Nouvelles dans ce secteur

Webinaire : Cultiver la résilience au cœur de l’adversité - 29/04/2021

24 mars 2021

En cette période particulière, des émotions douloureuses peuvent nous submerger et nous rendre plus vulnérables face aux difficultés. Dans ce contexte, l'asbl FeBi souhaite soutenir au mieux les travailleur·euse·s de ses secteurs avec ce nouveau webinaire : Cultiver la résilience au cœur de l’adversité.

Dans ce contexte de crise sanitaire...

  • comment stimuler nos ressources de résilience ?
  • comment prendre soin de notre écosystème intérieur ?
  • que faire de toutes ces émotions qui nous submergent ?
  • pouvons-nous entraîner notre esprit et comment ?

Plus d'infos et inscriptions ici.

Lire plusLire moins

Relance du projet pilote IntegraSoins

24 février 2021

Un grand nombre de réfugiés reconnus ont déjà suivi une formation dans leur pays d’origine pour travailler dans le secteur de la santé, mais leur diplôme n’est pas reconnu en Belgique. D’autres ont acquis une expérience dans le domaine des soins sans que celle-ci ne soit mise à profit actuellement.

Le projet pilote IntegraSoins veut offrir la possibilité à des réfugiés reconnus avec de l’expérience dans le secteur des soins de se former en tant qu’aide-soignant·e ou en art infirmier par le biais d’un emploi dans le secteur, afin qu’ils puissent démarrer dans un des secteurs de la CP 330.

Plus d'infos

Lire plusLire moins