CP 330 | Soins Infirmiers à Domicile Maribel | Chambre 3

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier du Maribel ?

Une institution du secteur Soins infirmiers à domicile doit satisfaire aux conditions suivantes pour pouvoir bénéficier des emplois Maribel :

  • Ressortir à la Commission Paritaire 330 -  secteur soins infirmiers à domicile.
  • Déclarer son personnel sous la Commission Paritaire 330.01.30 dans la déclaration ONSS.
  • Avoir l’indice ONSS 911.
  • Chaque subside attribué par la Chambre doit être destiné à une augmentation nette du volume de l’emploi dans l’institution, soit par l’engagement d’un·e travailleur·euse supplémentaire, soit par l’augmentation du régime de travail d’un·e travailleur·euse à temps partiel. Le contrôle se fera par la Chambre sur base des chiffres ONSS.
  • Respecter les conventions collectives de travail applicables au secteur et à l'institution.
  • Pour tout emploi à charge du Maribel social, on ne peut pas obtenir un double financement.
  • Respecter les procédures de la Chambre.

La Chambre se réserve toutefois le droit de refuser partiellement ou entièrement un dossier de candidature, entre autre, lorsque les moyens financiers sont insuffisants.

Lorsqu’il y a des moyens financiers disponibles, et que le Comité de gestion décide de créer des emplois, la Chambre informe les employeurs du secteur répondant aux critères d’attribution déterminés au préalable. Il n’est donc pas nécessaire d’introduire une demande d’attribution spontanée à la Chambre.

Vous êtes un nouvel employeur du secteur et vous n’avez encore jamais reçu de documents du Maribel ? Prenez alors contact avec les collaborateurs de la Chambre.

Nouvelles dans ce secteur

01 mai 2018
Lire plusLire moins

L’Accord Social Fédéral 2017

01 mai 2018

L’Accord Social Fédéral 2017 dans le secteur privé. C’est quoi ?

Cet accord contient entre autre l’implémentation de la classification de fonction IF.IC et du nouveau modèle salarial qui lui est associé. Cette mise en place se fera en plusieurs étapes en fonction de la libération des budgets. Concrètement, cela signifie que dans un premier temps 18,25% de la différence entre les barèmes de départ et les barèmes-cibles sont couvertes. La CCT introduisant cette première phase du modèle salarial est entrée en vigueur le 1er janvier 2018.

Chaque travailleur, en service au 30/4/2018, est libre de choisir s’il souhaite ou non adhérer au nouveau modèle. Les travailleurs engagés à partir du 1/5/2018 sont rémunérés selon les nouveaux barèmes IFIC de phase 1.

Lire plusLire moins