CP 330 | Soins Infirmiers à Domicile Maribel | Chambre 3

Attributions et quelle sorte de contrats ?

Sur base de cette attribution, vous pouvez effectuer des augmentations de contrats (augmentations du temps de travail). Vous devez affecter prioritairement ces heures à un emploi à temps partiel ou à l’augmentation de contrats existants.

Si le total des heures attribuées est trop bas ou s’il n’y a pas de possibilité d’augmenter le temps de travail du personnel déjà en place, vous pouvez opter pour un regroupement des heures, par exemple pour un engagement d’un emploi supplémentaire à durée déterminée. 

Les attributions doivent être réalisées le plus vite possible, en accord avec la représentation des travailleurs de votre institution.

Si vous avez déjà reçu une augmentation l’année dernière et que vous avez conclu dans ce cadre un contrat à durée indéterminée, ce contrat restera pris en considération par le Fonds (compte tenu du nombre maximal d’heures attribuées pour 2010). Veuillez le communiquer par écrit à la Chambre (ex via e-mail).

La Chambre acceptera aussi bien des contrats à durée déterminée que des contrats à durée indéterminée, avenants aux contrats ou encore contrats de remplacement conclus explicitement pour le remplacement de ces heures de congés supplémentaires. Les contrats intérim et les contrats d’étudiants ne sont pas acceptés. Veuillez nous envoyer le plus vite possible une copie du contrat ou des avenant(s) au(x) contrat(s). 

Les remplacements des heures de congés supplémentaires peuvent s’organiser dans d’autres fonctions que celles des travailleur·euses bénéficiant de la mesure.

Vous ne devez pas envoyer d’état trimestriel de prestation (comme dans le Maribel) pour ces emplois compensatoires, nous payons un forfait sur base des contrats de travail reçus.

Nouvelles dans ce secteur

01 mai 2018
Lire plusLire moins

L’Accord Social Fédéral 2017

01 mai 2018

L’Accord Social Fédéral 2017 dans le secteur privé. C’est quoi ?

Cet accord contient entre autre l’implémentation de la classification de fonction IF.IC et du nouveau modèle salarial qui lui est associé. Cette mise en place se fera en plusieurs étapes en fonction de la libération des budgets. Concrètement, cela signifie que dans un premier temps 18,25% de la différence entre les barèmes de départ et les barèmes-cibles sont couvertes. La CCT introduisant cette première phase du modèle salarial est entrée en vigueur le 1er janvier 2018.

Chaque travailleur, en service au 30/4/2018, est libre de choisir s’il souhaite ou non adhérer au nouveau modèle. Les travailleurs engagés à partir du 1/5/2018 sont rémunérés selon les nouveaux barèmes IFIC de phase 1.

Lire plusLire moins