CP 330 | Autres Établissements et Services de Santé Maribel | Chambre 7 | Etablissements et services de santé résiduaires & bicommunautaire

Afficher sous-menu Cacher sous-menu

De quelle façon la Chambre effectue-t-elle les paiements ?

Le financement des travailleur·euse·s Maribel par la Chambre se fait en deux étapes :

  • L'avance trimestrielle : elle est calculée sur la base de 10.000,00 € par emploi à temps plein (ETP) par trimestre (à partir 1er janvier 2020).
    • Sur la base des contrats de travail en possession de la Chambre, une avance est versée pour le trimestre en cours au début de chaque trimestre.
    • Les avances sont versées, à condition que tous les documents nécessaires (rapport trimestriel sur les résultats, rapport annuel) soient remis à la Chambre à temps.
  • Le décompte financier annuel (solde) : régularisation du solde restant si le coût salarial le justifie 
    • Sur base des états trimestriels de prestations de toute l’année calendrier.
    • La Chambre contrôle le nombre d’heures prestées et assimilées.
    • Ensuite, les avances versées sont prises en compte et le solde restant est calculé.
    • La Chambre limite son intervention au plafond maximum. Ensuite, la Chambre calcule la somme des avances déjà versées et le solde restant.

Délais pour introduire les états trimestriels des prestations :

1er trimestre 15 juin
2éme trimestre 15 septembre
3éme trimestre 15 décembre
4éme trimestre fin février (de l'année suivante)

 

Le décompte financier annuel est envoyé à l’institution fin mars, début avril de l’année qui suit.

Les décomptes annuels doivent être présentés pour information à l'organe de concertation (si présent dans l’institution) de l'institution. Dès que le décompte financier est signé pour accord, on ne peut plus y apporter de correction à condition qu’une demande de dérogation ait été introduite.

Un solde positif est payé à l’institution. Un solde négatif doit être remboursé à la Chambre.

Remarque: La Chambre peut adapter sa méthode de paiement.

Nouvelles dans ce secteur

Formations en lien avec la crise du COVID-19

10 août 2020

Le covid nous a plongé dans une crise sanitaire, économique et personnelle sans précédent.

En peu de temps, nos institutions ont dû réagir et adapter leur organisation du travail en raison de problèmes de manque de personnel, d’une charge de travail plus élevée, de risques pour sa (propre) santé, de la confrontation quotidienne avec la maladie, la mort et d’un sentiment d’impuissance.

Les personnes travaillant dans le secteur des soins, vivent la période de la crise covid de très près. Elles se trouvent toutes dans un cadre différent, mais sont confrontées aux mêmes problématiques : une pression professionnelle plus élevée, un déséquilibre entre vie professionnelle et vie privée, des sentiments d’anxiété et d’agitation qui provoquent des tensions et du stress, et le niveau élevé des soins prodigués à leurs patients. Tout cela sans savoir combien de temps elles devront encore les supporter.

Pendant la crise, la plupart des personnes continuent de donner le meilleur d’eux-mêmes chaque jour. La plupart tiennent le coup, le contrecoup ne vient généralement qu’après un retour au calme.

Chez FeBi nous réalisons pleinement que nous avons un rôle important à jouer pour accompagner au mieux les travailleur·euse·s de nos secteurs grâce à des actions de formation ou d’accompagnement en ces temps de crise particuliers.

Peu de temps après le déclenchement de la pandémie, nous avons lancé un aperçu de toutes sortes d’initiatives en ligne gratuites sous la rubrique #ensemblecontrelecorona concernant, entre autres, les soins pour soi-même et pour les autres, l’assistance psychologique, la gestion en toute sécurité des patients COVID-19 et un guide de communication pour les prestataires de soins. Nous vous enverrons prochainement un aperçu adapté des initiatives gratuites.

Nous avons également sondé tous nos secteurs pour mieux cerner leurs besoins en formation dans le contexte de la crise sanitaire. Nous avons développé sur base de ces informations 8 thèmes de formation gratuits que nous vous proposons à partir de septembre 2020, en présentiel et en ligne.

Toutes les infos ici.

Lire plusLire moins

Jeunes en alternance 2020-2021

27 juillet 2020

Le Fonds social soutient les institutions qui embauchent un·e jeune en subventionnant pour l’année scolaire 2020-2021, les frais de salaire, la prime d’accompagnement de 1500€ par an et l’accompagnement du·de la jeune vers l’emploi.

Toutes les infos.

Lire plusLire moins

Newsletter

Inscrivez-vous si vous souhaitez rester informé. Attention ! Choisissez la bonne région !