CP 330 | Hôpitaux Privés Maribel | Chambre 1

Qu’est-ce que le rapport annuel ?

Chaque employeur qui bénéficie du Maribel doit, une fois par an, remettre un rapport à la Chambre. Un exemplaire de ce rapport vous est envoyé par la Chambre.

Ce rapport doit être présenté pour approbation à l’organe de concertation de l’institution (conseil d'entreprise, comité de prévention et de protection au travail, ou à défaut par les membres de la délégation syndicale). La preuve de la concertation doit également être envoyée à la Chambre avec le rapport annuel.

Si l’institution ne dispose pas d’un organe de concertation, le rapport annuel doit être envoyé par mail à la Chambre et en même temps à 3 représentants syndicaux régionaux membres de la Commission Paritaire 330.

En plus du rapport annuel classique, un rapport annuel ‘assistants en logistique’ doit aussi parvenir à la Chambre. Il n’existe pas de modèle de rapport annuel « assistant en logistique », chaque institution est libre de choisir son propre type de rapport, mais il devra comporter une analyse qualitative des emplois « assistant en logistique » au sein de l’institution.

Sur base des rapports annuels, la Chambre établit chaque année un rapport synthétisant les informations communiquées par les institutions dans les rapports annuels. Ce rapport est discuté et approuvé par les membres du Comité de gestion de la Chambre.

Nouvelles dans ce secteur

01 mai 2018
Lire plusLire moins

L’Accord Social Fédéral 2017

01 mai 2018

L’Accord Social Fédéral 2017 dans le secteur privé. C’est quoi ?

Cet accord contient entre autre l’implémentation de la classification de fonction IF.IC et du nouveau modèle salarial qui lui est associé. Cette mise en place se fera en plusieurs étapes en fonction de la libération des budgets. Concrètement, cela signifie que dans un premier temps 18,25% de la différence entre les barèmes de départ et les barèmes-cibles sont couvertes. La CCT introduisant cette première phase du modèle salarial est entrée en vigueur le 1er janvier 2018.

Chaque travailleur, en service au 30/4/2018, est libre de choisir s’il souhaite ou non adhérer au nouveau modèle. Les travailleurs engagés à partir du 1/5/2018 sont rémunérés selon les nouveaux barèmes IFIC de phase 1.

Lire plusLire moins